Skip to content
Logo "Vendu" Galerie Palindrome

Fauteuils Tempo Joseph-André Motte

Fauteuils Tempo de Joseph-André Motte en velours et pieds en acier nickelé. Ces fauteuils sont présentés en paire. En 1948, Joseph-André Motte (1925-2013) sort diplômé de l’Ecole des Arts Appliqués à l’Industrie où il a suivi l’enseignement de René Gabriel et Louis Sognot. Distingué par une mention très bien, il est engagé comme décorateur à Pomone, l’atelier d’art du Bon Marché. En 1952, il rejoint l’atelier de Marcel Gascoin dans lequel il va travailler à "l’aménagement rationnel" avec deux jeunes designers repérés par le "maître" : Pierre Guariche et Michel Mortier. De cette rencontre va naître ARP (atelier de recherche plastique) en 1954, d’où sortent des productions de mobiliers édités par Minvielle. Joseph-André Motte intègre par la suite le GROUPE 4 fondé par George Charron avec Geneviève Dangles, Alain Richard et René-Jean Caillette caractérisé, entre autre, par l’utilisation de matériaux nouveaux. Joseph-André Motte aménage aussi de nombreux espaces publics : l’aéroport d’Orly Sud en 1958-61, avec ses canapés et fauteuils au style géométrique, l’aérogare de Roissy, l’aéroport de Lyon-Satolas en 1975 et bien sur les stations de métro à partir de 1973. Joseph-André Motte enseignera pendant 30 ans à l'Ensad (Ecole nationale supérieure des arts décoratifs) et présidera la société des artistes décorateurs de 1966 à 1968.

Des fauteuils Tempo très confortables

Des productions de Joseph-André Motte, on retiendra le fauteuil tripode de 1949 édité par Rougier, qui lui vaudra un premier succès remarqué et bien sur sa collaboration avec Steiner dés 1950. De son aventure avec Steiner naîtra une production riche de sièges caractérisés par une modernité optimiste et confortable avec une importance du choix des matériaux : le bois, le formica, l'acier inoxydable… affirmant que "C'est la matière qui commande, puis l'imagination". Ses fauteuils tempo Joseph-André Motte s’inscrivent donc dans cette pensée : la ligne, le confort, le côté aérien donné par le piétement léger et décalé.

Détails techniques : Le velours vert avec des reflets or de ces fauteuils tempo Joseph-André Motte a été conservé après nettoyage. Les mousses ont été remplacées dans un souci de retrouver le confort d’origine. Les deux plaques Steiner avec numéro de série sont présentes sous les fauteuils. Edition Steiner circa 1960 ! Plus de renseignements en nous contactant.