Skip to content
Logo "Vendu" Galerie Palindrome

Desserte Mathieu Matégot

Desserte Mathieu Matégot construite en différents métaux, très bon état général. Il existe beaucoup de dessertes réalisées par Mathieu Matégot. Néanmoins, celle-ci constitue une référence relativement rare. Après une formation à l’Ecole des Beaux-Arts de Budapest, Mathieu Matégot entreprend des voyages en Italie, aux USA et se fixe en France en 1931. Il débute comme étalagiste aux Galerie Lafayette et dés 1933 il fabrique des meubles en rotin montés sur métal… Mathieu Matégot est sans conteste un précurseur du design contemporain : l’utilisation de nouvelles techniques et de formes originales en fait l'un des designers les plus créatifs des années 50. Dès les années 40, il introduit la notion de création et d'esthétique dans la réalisation d'objets d’usage, leur donnant une forme unique et reconnaissable entre tous. L’aspect visionnaire de son travail fut d'utiliser de façon inédite, à partir de 1945, la tôle perforée, un matériau découvert pendant sa captivité en Allemagne. Inventant de nouvelles techniques (et de nouvelles machines) il crée une nouvelle matière : une tôle perforée légère et graphique, une véritable dentelle de métal qu’il baptise en 1952 : "Rigitulle". Tel un grand couturier, Mathieu Matégot, à l'image de cette desserte, utilise ce voile de métal plissé et ajouré pour créer du mobilier, des luminaires, des objets du quotidien qu’il regroupe en collections comme dans la haute couture. Adepte de la petite série, Mathieu Matégot va produire beaucoup de modèles en une période assez courte puisqu’en 1959 il abandonne ses productions pour se consacrer exclusivement, et aussi brillamment, à la tapisserie contemporaine.

Détails techniques : desserte Mathieu Matégot, piétement jonc, acier carré, rigitulle, laiton, circa 1955. Pour plus de renseignements, veuillez nous contacter.